Parcs Nationaux

En Europe, par son orographie et la variété de ses climats, la péninsule ibérique possède une multitude d’écosystèmes et une grande variété d’espèces animales et végétales endémiques.

Bon nombre de ces écosystèmes se trouvent dans des parcs nationaux situés à la fois sur la péninsule et dans les archipels des Canaries, des Baléares, des Açores et de Madère.

Dans cette région, nous pouvons distinguer trois zones biogéographiques : la zone méditerranéenne côtière et continentale, l’Ibérie verte et la Macaronésie.

 

Zone méditerranéenne côtière et continentale

Avec des étés secs et des hivers humides, la végétation qui s’adapte le mieux au climat de la région méditerranéenne côtière et continentale est celle qui est constituée d’arbres du genre Quercus, comme le chêne vert, le chêne-liège et le chêne du Portugal.

On extrait le liège du chêne-liège, tandis que, dans les pâturages ou dehesas, le gland des chênes verts est utilisé pour alimenter le porc ibérique.

Différentes espèces de pins sont également représentatives de cette région, ainsi que les cystes, les pistachiers lentisques, les oliviers et des plantes aromatiques comme le thym, la lavande et le romarin.

De la transformation de ces forêts émergent les plaines céréalières, avec des oiseaux comme la grande outarde, l’oedicnème criard, le busard cendré et des granivores comme la perdrix rouge et la caille.

Des animaux comme le lynx ibérique, le cerf, le sanglier, le chevreuil, le renard, le lapin et le lièvre sont caractéristiques de la forêt méditerranéenne, tandis que, en haute montagne, nous trouvons la chèvre hispanique.

Parmi les rapaces représentatifs de cette zone, nous pouvons citer l’aigle impérial, le vautour noir, la chouette et le hibou royal.

Dans cet écosystème, les zones humides sont des oasis pour les grues, la cigogne noire, les hérons et les anatidés.

Parmi les amphibiens, on trouvera la grenouille méridionale et le crapaud accoucheur et, parmi les reptiles, l’émyde lépreuse, la couleuvre à échelons et la couleuvre de Montpellier.

C’est dans cette zone que se trouvent les Parcs Nationaux de Doñana, Cabañeros, Sierra de Guadarrama, Sierra Nevada, Tablas de Daimiel, Monfragüe et l’Archipel de Cabrera.

 

Ibérie verte

L’Ibérie verte, qui comprend tout le nord de l’Espagne et du Portugal, a un climat marqué par des étés humides et des hivers froids. 

La forêt caducifoliée prédomine avec des hêtres, des chênes, des bouleaux, des noisetiers et des érables.

Dans les zones de montagne, on trouve des conifères comme le sapin et le pin sylvestre.

Les espèces animales caractéristiques de cet écosystème sont l’ours brun, le loup ibérique et le chamois. Parmi les oiseaux, citons le grand tétras, l’aigle royal, le gypaète barbu et la bécasse.

Cette région accueille aussi certains reptiles comme le triton pyrénéen, la couleuvre verte et jaune et le lézard vert.

Les parcs nationaux de l’Ibérie verte sont les parcs des Picos de Europa, Ordesa et Monte Perdido et de Peneda-Gerês au Portugal.

 

Macaronésie

Le nom de Macaronésie est d’origine grecque et signifie les « îles fortunées ». Cette zone comprend les Açores et Madère, et les îles Canaries.

Dans cette zone au climat subtropical, la principale flore que nous rencontrons est la laurisylve, un type de forêt qui remonte à l’ère tertiaire. Dans les parties les plus sèches, on verra une abondance de pins des Canaries et de dragonniers, tandis que, dans les zones les plus hautes, on trouvera des vipérines de Tenerife.

Parmi les oiseaux endémiques, nous pouvons citer le canari, le tarier des Canaries, le faucon de Barbarie et le roselin githagine. On trouvera aussi des lézards géants et des tarentes des Canaries.

Dans ces archipels, les principaux parcs nationaux sont ceux du Teide, de Garajonay et celui de Timanfaya, ainsi que le Parc Naturel de Madère.

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites