MAJORQUE: QUE VOIR?

MAJORQUE: QUE VOIR?

L’île de Majorque appartient à l’archipel des Baléares situé en mer Méditerranée et forme avec les îles d’Ibiza, de Minorque, de Cabrera et de Formentera la communauté autonome des îles Baléares.

On trouve sur l’île des vestiges archéologiques datant de la période néolithique. La culture talayotique de l’âge du bronze et du fer a laissé des traces grâce aux taulas, aux talayots et aux navetas. La nécropole de Son Real à Santa Margalida représente parfaitement cette culture. 

Les frondeurs des îles Baléares étaient des guerriers célèbres pour le maniement de la fronde, formant ainsi les armées carthaginoise et romaine. En 121 av. J.-C., l’île a été soumise par les Romains afin d’assurer le commerce avec les Phéniciens. 

En 425, l’île a été envahie et saccagée par les vandales. En 534, le général Bélisaire la récupère pour l’Empire romain d’Orient, dont la capitale était Byzance. C’est en 902 que les Baléares sont tombées sous la coupe des Arabes et c’est Jacques Ier d’Aragon qui les a vaincus à la bataille de Puerto Pi en 1229, créant ainsi le royaume de Majorque. 

Avec la mort de Jacques III de Majorque et l’arrestation de son fils Jacques lors de la bataille de Llucmajor en 1349, ce royaume est définitivement rattaché à la couronne d’Aragon. L’île a contribué à des avancées décisives dans les cartes de navigation de l’époque avec des cartographes tels que Jehuda Cresques. 

À l’époque moderne, il convient de mentionner le soulèvement des Majorquins contre l’empereur Charles Quint et le soutien de l’île à l’archiduc Charles d’Autriche lors de la guerre de succession d’Espagne en 1701. 

Majorque conserve un riche patrimoine historique tel que la cathédrale gothique de Santa Maria, célèbre pour son énorme rosace sur la façade principale, connue sous le nom d’œil du gothique. Le château de Bellver, une fortification également gothique de forme circulaire. Le palais de l’Almudaina, construit sur les vestiges de l’ancien alcazar arabe. Le marché couvert, l’un des chefs-d’œuvre du gothique de l’île, réalisé par Guillermo Sagrera. Le couvent Saint-François où a été enterré l’érudit majorquin Raimundo Lulio. La mairie avec sa façade baroque. Le couvent de Santa Clara avec son clocher carré sur le côté. L’église de Montesión, construite sur une ancienne synagogue, avec son portique spectaculaire, ou le groupe de bâtiments modernistes connus sous le nom de Casasayas sur la place du marché.

Parmi les lieux à citer, il convient de mentionner Calviá et son église San Juan Bautista. Manacor, avec son église néogothique Nuestra Señora de los Dolores et la ville natale de Rafael Nadal, l’un des meilleurs joueurs de tennis de tous les temps. À Inca, on retrouve le monastère de San Bartolomé ou le cloître du couvent de Santo Domingo, tous les deux de style baroque. Valldemosa possède ses chartreux où ont vécu Chopin et George Sand ainsi que le monastère de Santa María de Lluch dans le canton de la Sierra de Tramontana, sans oublier Sóller, avec son ancienne voie ferrée reliée à Palma et Pollensa, entre autres.

Parmi ses espaces naturels on retrouve les plages, les criques et les falaises qui entourent l’île, les grottes du Drach et le parc naturel de Mondragón.

Le tourisme représente une importante source de revenus, tout comme l’industrie de la chaussure. Il existe également des chiens de race autochtone, comme le berger majorquin au pelage noir caractéristique, le ratonero majorquin et le podenco d’Ibiza, très actif et joueur, de couleur rougeâtre et blanche. Le folklore local propose le boléro majorquin ainsi que d’autres danses typiques.

Dans le monde de la gastronomie, le porc noir majorquin, race autochtone de l’île, est la matière première de l’emblématique soubressade et du plat traditionnel de Noël, le cochon de lait rôti. Les autres plats de cette cuisine sont les soupes majorquines, l’arroz brut (plat de riz), le frito majorquin et le Tumbet, un ragoût de légumes typique. Dans la pâtisserie, on retrouve l’emblème de l’île à savoir l’ensaïmada. Ses vins bénéficient des appellations d’origine Binissalem-Mallorca et Pla Levante.

 

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites